L’énergie au Canada en 2013: les faits

L’énergie au Canada en 2013: les faits

 

  • Le Gouvernement du Canada a versé en 2011 plus de 3,25 milliards $ en subventions fédérales aux industries pétrolières présentes sur son territoire.
  • Le Gouvernement du Canada a versé en 2011 quelque 148 millions $ en subventions fédérales aux industries du secteur des énergies renouvelables présentes sur son territoire.
  • Le Gouvernement du Québec, par l’entremise du Gouvernement fédéral, a versé en 2012 320 millions $ en subventions provinciales aux industries pétrolières présentes sur le territoire canadien.
  • Le nombre d’emplois créés par unité d’énergie produite dans le secteur des énergies solaires est 15 fois plus élevé que dans le secteur du gaz naturel ou du charbon et il est 12 fois plus élevé que dans le secteur de l’énergie nucléaire.
  • Un emploi créé dans le secteur du gaz naturel ou du charbon coûte six fois plus cher que le même emploi créé dans le secteur des énergies solaires.
  • La province du Québec importe chaque année environ 15 milliards $ de pétrole étranger (principalement pour le secteur des transports). Si 20% de ces dépenses étaient réinvestis dans le secteur des énergies solaires, cela se traduirait par la création de 23 000 nouveaux emplois et la réduction de 10 millions de tonnes de gaz à effet de serre chaque année.
  • L’importation de pétrole étranger au Québec coûte à l’État québécois environ 15 milliards $ par année (à un coût de 100$/baril), 28 milliards $ (à un coût de 200$/baril) et quelque 42 milliards $ (à un coût de 300$/baril). Le budget de l’éducation au Québec s’élève à 14 milliards $, celui de la santé se chiffre à 27 milliards $ tandis que la dette québécoise se situe à 66 milliards $.
2017-09-18T18:02:16-04:00